Étiquette : Société sur le vif

Lire la Suite

Surveillance, contrôle et Covid-19 : Vivons-nous vraiment un « moment foucaldien » ?

Par Mathieu Arminjon, Historien et philosophe de la médecine et du soin Haute école de sante Vaud (HESAV), Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO) et Régis Marion-Veyron, Médecin adjoint, Psychiatrie de liaison, Unisanté et CHUV

Depuis le début de la pandémie il nous a été donné à lire, ici et là, et pas seulement sous la plume de spécialistes en sciences humaines et sociales, que la gestion gouvernementale de la crise de covid-19 procède d’une « biopolitique du coronavirus », que la crise se double d’une « épidémie de contrôle social », autrement dit, que lorsque la crise sera terminée, nous réaliserons avoir vécu un « moment foucaldien ».

Lire la Suite

Hygiène et distance devant les caisses automatiques d’un supermarché 11.03.2020

Par une étudiante du bachelor en sciences sociales de l’Université de Lausanne

En ce mois de mars, quelques jours avant que les autorités politiques suisses prononcent les mesures de semi-confinement, je me tiens devant les caisses automatiques de la Migros. Presque tous les clients portent des masques, certains ont même enfilé des gants ; pour ma part, je porte uniquement un masque. Après chaque client, la vendeuse en charge de […]

Lire la Suite

L’appel irrésistible de la sociabilité ou comment faire bon voisinage en temps de confinement 01.03.20-30.04.20

Par Maëlle Meigniez, Haute école de travail social et de la santé Lausanne (HETSL | HES-SO)

Vivre conjointement un déménagement et un confinement donne le sentiment d’avoir atterri à l’autre bout du monde, quand bien même on prend ses nouveaux quartiers à quelques kilomètres seulement de […]

Lire la Suite

Le justicier urbain ? 27.04.2020

Par Léna Charlet, étudiante du bachelor en sciences sociales de l’Université de Lausanne

Alors que je révise tranquillement à mon bureau situé en face de la fenêtre de ma chambre, mon attention est attirée par un vacarme soudain provenant de la rue jusque-là silencieuse. Cela m’étonne beaucoup car mon lieu de vie, situé en périphérie de la ville d’Yverdon, est d’ordinaire plutôt calme. En effet, le quartier que j’habite est constitué de […]

Lire la Suite

Covid-19 by Aria Snaps

Le 21 mai 2020, Aria Snaps – un nom qui désigne un couple d’indépendants suisse romand spécialisé dans la production de contenus audio-visuels – publie sur sa page Facebook le lien d’une vidéo mise en forme pour raconter leur vécu de la crise en images et en sons. Oriana est photographe, David est vidéaste, « chasseurs d’émotions » est l’expression qu’ils ont choisie pour accompagner le nom d’Aria Snaps. (…)

Un partage de Marine Kneubühler

Lire la Suite

Le spectacle en direct et ses artisans : un travail empêché

Alors que le confinement a montré combien de nombreux métiers, pourtant peu valorisés, étaient essentiels au maintien de la vie en société, le travail de nombreux acteurs des arts du spectacle a tout simplement été empêché par l’exigence de se retirer chacun chez soi. Certes, certains objets culturels (chansons de musique pop, films de cinéma, etc.) sont aisément reproductibles dans des supports matériels ou numériques (CD, DVD, plateformes de streaming, etc.), et sont dès lors susceptibles d’atteindre leurs publics, même désunis, à distance. En revanche d’autres parviennent plus difficilement à s’émanciper d’une relation de coprésence avec le spectateur.

Un partage de Fabienne Malbois

Lire la Suite

Affichage public dans l’immeuble. De la délation à l’entraide 20.03.2020

Par Claire Meige, étudiante du bachelor en sciences sociales de l’Université de Lausanne

Le 20 mars, alors que je sortais de chez moi, mes yeux ont été attirés par une lettre placardée dans le hall d’entrée de mon immeuble du centre-ville de Lausanne. Je m’arrête pour la lire : il s’agit d’une lettre anonyme adressée à un voisin, mais affichée aux yeux de tous. J’habite depuis trois ans dans […]

Lire la Suite

Des applaudissements qui prennent un air de fête 17.04.2020-21h

Par Léna Vermeulen, étudiante du bachelor en sciences sociales de l’Université de Lausanne

20h59, l’alarme que j’avais mise sur mon téléphone afin de ne pas rater la séance d’applaudissements sonne. La « minute » d’applaudissements ne durant que 60 secondes dans mon quartier – elle résonne pendant 3 minutes dans certaines zones de Lausanne –, je m’assure chaque soir d’arriver quelques instants avant que […]