Catégorie : Analyser

Lire la Suite

Cet étranger que nous sommes devenus

Par Danny Trom, sociologue, Laboratoire interdisciplinaire d’études sur les réflexivités, EHESS/CNRS

Ces temps-ci, nous sommes peut-être nombreux à hésiter à sortir du lit le matin. Non pas que nous doutions de tout, au point de nous demander si le sol ne va pas subitement se dérober sous nos pieds ; mais nous trainons des pieds parce que, dirait Luhmann (ci-dessus), le degré de complexité du monde s‘est sensiblement élevé, au point que nous n’en reconnaissons plus le visage familier. Nous y étions immergés avec une assurance relative mais néanmoins […]

Lire la Suite

« Trois cœurs bleus… et nous nous reconnaîtrons ». La musique classique au temps de la Covid‑19

Par Miriam Odoni, Université de Neuchâtel

Lorsque le monde des concerts s’écroule, comment la musique peut-elle continuer à exister ? Comment un musicien peut-il continuer à se définir en tant que musicien alors que ce qui fonde son identité sociale disparaît ? Comment les notions de public et d’écoute sont-elles reconfigurées par la pandémie ?

Lire la Suite

Les imaginaires du coronavirus

Par Arnaud Halloy, anthropologue, Université Côte d’Azur

L’imaginaire ou les imaginaires offrent un cadre à la pensée et des points de chute pour faire sens du monde dans lequel nous vivons. Peut-être plus important encore, et l’exemple de la COVID-19 est éloquent à ce propos, l’imaginaire est ce qui nous permet de nous projeter dans le réel pour (tenter d’)y faire advenir ce que nous sommes en mesure d’imaginer.

Lire la Suite

Quand la femme de ménage vient chez soi

Par Nicole Peccoud, Haute école de travail social de Genève

Par le prisme d’une lunette ethnographique, les traces et les taches, les résidus et autres débris peuvent constituer de véritables pépites, dont les vertus indiciaires ont même inspiré une sociologie du linge sale. Dans le sens commun, d’autant plus activé dans le contexte de la pandémie, les déchets, les restes, les poussières attestent davantage d’un impur à aseptiser. Pourtant, le travail domestique qui consiste à débarrasser l’espace de ses potentielles perturbations atmosphériques […]

Lire la Suite

Surveiller et courir : les significations de la course à pied en temps de Covid-19

Par Fabien Ohl, Université de Lausanne

En souhaitant limiter les effets de la pandémie, les injonctions politiques et médiatiques ont bousculé nos repères, et immiscé le doute sur de nombreuses façons d’interagir au quotidien. La course à pied et la figure devenue potentiellement menaçante du joggeur sont des révélateurs particulièrement marquants de ces changements.