Catégorie : Analyser

Lire la Suite

La Faculté de Lettres classiques à Oxford et le problème de l’examen à distance. Quelques questions plus fondamentales sur les vies confinées et « cadrées »

Par Christian Licoppe, Télécom ParisTech, Université Paris-Saclay

Les nouvelles configurations sociotechniques qui se sont imposées durant le confinement ont modifié nos manières d’apparaître devant autrui et brouillé les frontières entre l’espace privé et l’espace public. La téléprésence impose de nouveaux cadres de perception et offre des possibilités de dissimulation mais aussi d’intrusion dont les examens à distance sont particulièrement emblématiques.

Lire la Suite

Surveillance, contrôle et Covid-19 : Vivons-nous vraiment un « moment foucaldien » ?

Par Mathieu Arminjon, Historien et philosophe de la médecine et du soin Haute école de sante Vaud (HESAV), Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO) et Régis Marion-Veyron, Médecin adjoint, Psychiatrie de liaison, Unisanté et CHUV

Depuis le début de la pandémie il nous a été donné à lire, ici et là, et pas seulement sous la plume de spécialistes en sciences humaines et sociales, que la gestion gouvernementale de la crise de covid-19 procède d’une « biopolitique du coronavirus », que la crise se double d’une « épidémie de contrôle social », autrement dit, que lorsque la crise sera terminée, nous réaliserons avoir vécu un « moment foucaldien ».

Lire la Suite

Avoir faim en Suisse : Les dispositifs alimentaires à Genève et à Fribourg au temps de la Covid-19

Par L. Ossipow, A.- L. Counilh, Y. Cerf, A. Martenot et J. Renevier, HETS de Genève, HES-SO

Durant la pandémie, les milieux associatifs en Suisse se sont organisés, sous la houlette de l’État, pour encadrer les distributions alimentaires aux personnes démunies. Toutefois, pour juguler la pauvreté, une distribution plus juste des ressources et des richesses est nécessaire.

Lire la Suite

Le capital sanitaire

Par Daniel Stoecklin, sociologue, Centre interfacultaire en droits de l’enfant de l’Université de Genève

La pandémie a fait bouger les lignes de front de la distinction sociale : des professions bien distinctes se retrouvent confrontées aux mêmes aléas, comme les professions médicales et le personnel des magasins d’alimentation. La crise révèle ainsi en creux la distribution différentielle d’un «capital sanitaire» qui permet aux uns, et interdit aux autres, la protection contre la maladie, notamment par l’évitement du toucher.

Lire la Suite

Cet étranger que nous sommes devenus

Par Danny Trom, sociologue, Laboratoire interdisciplinaire d’études sur les réflexivités, EHESS/CNRS

Ces temps-ci, nous sommes peut-être nombreux à hésiter à sortir du lit le matin. Non pas que nous doutions de tout, au point de nous demander si le sol ne va pas subitement se dérober sous nos pieds ; mais nous trainons des pieds parce que, dirait Luhmann (ci-dessus), le degré de complexité du monde s‘est sensiblement élevé, au point que nous n’en reconnaissons plus le visage familier. Nous y étions immergés avec une assurance relative mais néanmoins […]