Catégorie : Prises (auto)ethnographiques

Lire la Suite

Le difficile exercice de se retrouver « face à soi-même » 18.03.20

Par Sarah Ben Jazia, diplômée de l’Université de Lausanne

Le 18 avril 2020, je rentre chez moi après le travail, sans vraiment savoir que je n’y retournerai pas avant un moment. “Confinement”, voilà le mot d’ordre actuel. Cela me réjouit autant que cela me terrifie. Contente de pouvoir me lever plus tard que 6 heures du matin, je réalise peu à peu que je troquerai bien ces réveils difficiles contre un week-end rempli d’autre chose que “d’ennui”. “Mais de quoi […]

Lire la Suite

Être atteint du coronavirus durant le confinement 25.03.20

Par Nathan Coudray, étudiant à l’Université de Lausanne

Bien que prévisibles, les toutes premières mesures prises par la Confédération ont bouleversé le fonctionnement entier de notre société. Nous qui, en Suisse, étions toujours habitués aux libertés individuelles, nous voici enfermés chez nous et limités dans nos déplacements. Depuis le confinement, mon rythme de vie a drastiquement changé : je vais me coucher plus tard, je me réveille plus […]

Lire la Suite

Gérer les activités professionnelles 30.03.20

Par Noémie Schopfer, étudiante à l’Université de Lausanne

Le nombre de personnes au chômage ou au chômage partiel est relativement important et je me suis rendue compte de la chance que j’avais de constater que mes deux parents avaient encore leur emploi. C’est un avantage d’un point de vue économique, puisque nous n’avons pas, pour l’instant, à nous soucier de ce problème. Mais c’est à la fois une source d’anxiété puisque mes parents […]

Lire la Suite

Qui fait partie de l’entourage? 30.03.20

Par Noémie Schopfer, étudiante à l’Université de Lausanne

A l’annonce du confinement, j’ai demandé à mes parents si Grazia, la femme de ménage, allait continuer de venir chaque semaine. Vu que j’allais passer toutes mes journées dans notre appartement et que j’allais devoir étudier également, c’était une interrogation qui restait en suspens pour m’organiser. Nous avons donc décidé d’en parler lors d’un repas […]

Lire la Suite

Renégocier les distances 30.03.20

Par Noémie Schopfer, étudiante à l’Université de Lausanne

Lorsque j’ai entrepris ma balade journalière dans les champs avec ma maman, celle-ci m’a surprise en me lançant : « Euh tu peux t’écarter un peu, s’il te plaît ?! », alors que nous marchions côte à côte. J’ai été interloquée et ai vu cette requête comme une offense. Pour moi, on se côtoyait déjà à moins de 2 mètres dans notre logement […]

Lire la Suite

Changement de cadre… 20.03.20

Par un-e étudiant-e à l’Université de Lausanne

Il y a des enfants qui jouent dans le jardin de l’immeuble avec leurs parents. Le voisin du dessus les voit et dit « hé mais c’est l’heure de l’apéro ! je descends une bouteille ? ». Mes parents entendent et descendent aussi. Il y a une très bonne entente dans mon immeuble. Je passe dire bonjour 5 minutes, tout le monde se tient à bonne distance […]

Lire la Suite

Un nouveau style d’interaction 30.03.20

Par Noémie Schopfer, étudiante à l’Université de Lausanne

Depuis le début du confinement, j’ai pris l’habitude de converser avec mes grands-parents sur WhatsApp. Je n’ai jamais reçu autant de vidéos de leur part, ainsi que de messages témoignant de leur affection. J’ai dû me rendre à leur domicile pour récupérer des livres, mais il était tout à fait logique que je n’aille pas les saluer « physiquement » […]

Lire la Suite

« Le moment où j’ai compris dans quelle situation on est » 27.03.20

Par un-e étudiant-e à l’Université de Lausanne

Comme chaque jour depuis le « confinement », j’ai appelé ma mère et on a parlé 1h pour savoir comment ça allait par rapport à hier. Durant la conversation, ma mère a commencé à me donner des tas de « trucs à faire » et de « manières dont tu dois t’habiller quand tu sors ». Elle m’a ainsi conseillé de mettre des gants, […]

Lire la Suite

Expériences de confinement 25.03.20

Par Céline Rumpf, étudiante à l’Université de Lausanne

Le vendredi 20 mars, mon ordinateur a commencé à me lâcher. J’ai dû courir chez mes parents (en Valais alors que j’habite à Neuchâtel) pour aller chercher un ordinateur de secours. Déjà là, dans le train, il n’y a eu que très peu d’interactions. Tout le monde s’évitait. La seule interaction que j’ai pu avoir était avec le chauffeur du bus […]

Lire la Suite

Comment inter-agir? 14.03.20

Par un-e étudiant-e à l’Université de Lausanne

Je travaille dans une boutique le samedi. Des amis de la gérante passent la saluer, nous somme le 14 mars, lendemain de l’annonce du Conseil Fédéral. Ils l’embrassent et disent « bon on s’embrasse quand-même ! » La gérante répond « ah bah oui enfin je sais pas, on sait pas trop comment agir », un autre rétorque « mais ça va, on va pas devenir parano quand-même ! » […]